2009-03-02 Le Parthenon 08
HGEC par Damien Gillot
Dans ce cours, Corinne, prof d'histoire, propose de voir par quels moyens l’Etat monarchique s’affirme en France entre le Xe et le XVe siècle.
A partir de la fin du IXe et le partage de l’Empire carolingien, l’autorité du roi est affaiblie et ne s’exerce plus que sur une petite région, autour de l’Ile-de-France). "Le royaume est divisé en grands territoires (fiefs) tenus par de grands seigneurs, qui y exercent des pouvoirs importants ( justice, impôts, guerre…). C’est le système féodal, c’est-à-dire que le pouvoir est aux mains de ces seigneurs dont certains sont très puissants (ducs, comtes, marquis). 
Comment on passe de ce système féodal, c'est-à-dire dominé par plusieurs grands seigneurs, à un Etat monarchique, c'est-à-dire aux mains d’un seul et qui impose son pouvoir sur tout le royaume ? Le passage du système féodal à l’Etat monarchique est l’œuvre d’une nouvelle dynastie : les Capétiens. Nous l’étudierons donc à travers quelques-uns de ces rois, les plus marquants : Hugues Capet (987-986), Philippe Auguste (1180-1223), Louis IX, dit Saint Louis (1226-1270) et Charles VII (1422-1461)."

Cliquer sur l'image
 
valois