HGEC par Damien Gillot-Rouillard
Sabine apprend à mesurer le recul du trait de côte aux côtés d'ingénieurs du BRGM. L'érosion sur les 270 kilomètres de la côte aquitaine représente 1 à 3 mètres par an. Le phénomène est accentué par la multiplication des tempêtes du fait du réchauffement climatique. D'ici 2040, la mer devrait grignoter plus de 2200 hectares de côtes et près de 400 habitations situées au bord du littoral aquitain devraient disparaître.

Clique sur l'image !